Comment expliquer une production insuffisante de lait ?

Le manque de lait maternel est l'une des raisons les plus fréquemment citées pour l'arrêt précoce de l'allaitement. Les raisons d'une faible production de lait peuvent être d'origine médicale, comme celles affectant la capacité du bébé à se nourrir efficacement. Cela inclut l'ankyloglossie, la fente palatine ou des troubles neurologiques, la malabsorption des nutriments et les problèmes d'ordre métabolique. Si les problèmes de santé du bébé sont écartés, les facteurs maternels expliquent vraisemblablement la faible production de lait maternel.
Medela : production de lait maternel insuffisante

L'insuffisance de lait primaire survient chez cinq pour cent des mères en raison d'une inadéquation des tissus glandulaires, qui peut résulter d'anomalies des seins, d'une chirurgie des seins ou des mamelons (pour des raisons médicales ou esthétiques) ou d'autres raisons. L'insuffisance de lait secondaire survient plus fréquemment et résulte généralement d'habitudes d'allaitement inappropriées ou de l'utilisation de compléments qui réduisent la synthèse du lait maternel et, au final, la production de lait. 

Signes d'une faible production de lait maternel

Les selles des bébés sont retardées, leur débit urinaire réduit, ils développent un ictère ou perdent du poids après la naissance et deviennent atones. Pendant l'allaitement, il arrive que les bébés se montrent somnolents ou frustrés au sein, ou ne tètent constamment que pendant de courtes périodes. 

Évaluation de la production de lait maternel

La première étape indispensable consiste à rencontrer une consultante en lactation ou un professionnel de santé. Pour diagnostiquer une insuffisance de lait, une mère peut se fier aux instructions d'un professionnel de santé et mesurer sa production de lait en pesant son bébé avant et après chaque allaitement (sans changer ses vêtements ni ses accessoires) pendant 24 heures. La production de lait moyenne considérée comme normale pour les bébés en bonne santé nés à terme oscille entre 750 et 800 ml par jour (plage complète de 478 ml à 1 356 ml par jour). Consulter Quelle est la « norme » en matière d'allaitement ?

Solutions

Il convient d'élaborer un plan de solutions et de le suivre avec l'aide d'une consultante en lactation ou d'un professionnel de santé. Le secret pour augmenter la production de lait est une expression fréquente et efficace. La plupart des bébés prennent environ 67 % du lait disponible dans les seins. Drainer plus efficacement les seins grâce à une expression plus fréquente et plus efficace accélère donc la synthèse du lait maternel.

Outre les conseils d'un professionnel de santé, les stratégies éprouvées pour augmenter la production de lait maternel incluent :

  • Se faire aider en matière de position et de mise au sein
  • Multiplier sans limite les contacts peau-à-peau pendant l'allaitement et favoriser le confort d'allaitement, tant sur le plan physique que psychologique
  • Augmenter la fréquence d'allaitement, en espaçant de maximum trois heures deux séances et en suivant un rythme de 8 à 12 séances par 24 heures
  • Exprimer momentanément le lait maternel après chaque allaitement ; la double expression (les deux seins simultanément) augmente l'extraction du lait maternel et optimise le drainage des seins
  • Masser les seins durant l'expression
  • Utiliser des téterelles parfaitement ajustées durant l'expression : elles ne doivent pas comprimer les seins ni abimer les mamelons. il existe toute une gamme de tailles de téterelle si l'embout est trop étroit
  • Utiliser des techniques de relaxation pendant l'expression, comme la musique ou la respiration profonde
  • Un professionnel de santé jugera s'il est nécessaire de prescrire un galactogène, un médicament qui stimule la production de lait. 
Références

1 American Academy of Pediatrics and The American College of Obstetricians and Gynecologists. Breastfeeding Handbook for Physicians 2006).

2 Donovan, T.J. & Buchanan, K. Medications for increasing milk supply in mothers expressing breastmilk for their preterm hospitalised infants. Cochrane. Database. Syst. Rev 3, CD005544 (2012).

3 Hill, P.D., Aldag, J.C., Chatterton RT. Initiation and frequency of pumping and milk production in mothers of non-nursing preterm infants. J Hum Lact. 2001;17(1):9-13

4 Hill, P.D., Aldag J.C., Chatterton RT, Zinaman M. Comparison of Milk Output Between Mothers of Preterm and Term Infants: The First 6 Weeks After Birth. J Hum Lact. 2005 February 1, 2005;21(1):22-30.

5 Kent, J.C. et al. Importance of vacuum for breastmilk expression. Breastfeed Med 3, 11-19 (2008).

6 Kent, J.C. et al. Longitudinal changes in breastfeeding patterns from 1 to 6 months of lactation. Breastfeed Med 8, 401-407 (2013).

7 Kent, J.C., Hepworth, A.R., Langton, D.B. & Hartmann, P.E. Impact of Measuring Milk Production by Test Weighing on Breastfeeding Confidence in Mothers of Term Infants. Breastfeed Med (2015).

8 Morton, J., Hall, J.Y., Wong, R.J., Benitz, W.E. & Rhine, W.D. Combining hand techniques with electric pumping increases milk production in mothers of preterm infants. J Perinatol 29, 757-764 (2009).

9 Parker, L.A., Sullivan, S., Krueger, C. & Mueller, M. Association of timing of initiation of breastmilk expression on milk volume and timing of lactogenesis stage II among mothers of very low-birth-weight infants. Breastfeed Med (2015).

10 Prime, D.K., Garbin, C.P., Hartmann, P.E. & Kent, J.C. Simultaneous breast expression in breastfeeding women is more efficacious than sequential breast expression. Breastfeed Med 7, 442-447 (2012).